Milieu

 

J’entre en photographie en 2003
—le garçon de salle se consacre à l’apprentissage de la cuisine.
Au contact, reportage et portrait dans l’élan de la rencontre.

Puis l’exploration transforme la cuisine en laboratoire,
la photographie d’architecture offre une nouvelle respiration.
La recherche de la lumière comme présence
rythme silencieusement le dialogue avec des lieux en devenir.

Nous entretenons avec l’espace une complicité qui appelle l’ouverture,
pour une pratique photographique rassemblée autour du mouvement.

Arpenter, s’étonner, remercier par le récit de la trajectoire.

c